Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2001 2 04 /12 /décembre /2001 13:01

De : JMF

Date :  Mardi 4, Décembre 2001  13:01

Objet :  15 mots

 

Pas le temps de m'éterniser des tonnes. Voilà, en vrac...

 

Ma chère Mamy,

 

Je t'envoie cette carte-lettre de la rue du Chêneau, où nous venons 

d'emménager, pour te dire que les waters sont tombés dans l'estuaire en même temps que ton beau globe de verre que tu nous avais offert pour nos noces de fer. Ne crois surtout pas que je t'en fais accroire : tu connais la justesse légendaire de mes propos, même quand je suis ivre mort

 

Dimanche dernier, nous sommes allés au marché. Aglaé voulait à tout prix acheter un paradisier, mais comme on vit en appart, ça risque de faire du tintouin avec les voisins, d'autant qu'on a déjà assez de problèmes ainsi avec notre petit Lionel, dont la manie de taguer à tort et à travers nous vaut bien des désagréments. Surtout que depuis quelque temps, il s'est lancé dans le sgraffite et que tout le monde sait que ça demande plus de temps qu'un vulgaire tag, surtout pour l'effacer après, quand les flics du gouvernement wallon te tombent sur le paletot…

 

Bref, il a fallu un avocat pour défendre cette andouille. Maître Le 

Framboisier ! Quel nom ! t'entends-je t'exclamer d'ici. Il ne nous a 

toutefois pas envoyés dans les roses. On a quand même dû sortir le 

carnet de chèques pour le payer, mais enfin, il paraît qu'il est 

efficace. On ne le dirait pas, à voir sa laideur et ses cicatrices 

dans son visage, pire que s'il s'était jeté d'un 110e étage sans 

parachute !

 

Enfin, Mamy, ne t'inquiète pas, j'espère que tu seras contente de 

cette carte-lettre et qu'on peut compter sur toi pour venir nous 

remonter le moral à la nouvelle année (…)

 

--------

 

PS. J'ai habité pendant 15 ans à la rue de la Chêneau, à Nalinnes, 

près de Charleroi... (c'est un ruisseau, qu'on a rebaptisé plus 

logiquement le Chêneau, mais ça faisait quand même plus joli un nom 

féminin en -eau, non ?).

 

Bon, je retourne au turf.

 

JMF, surmené.

Partager cet article

Repost0

commentaires