Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2006 1 30 /01 /janvier /2006 20:48

Victor Hugo datait souvent ses poèmes. Il en a écrit tellement qu'on en trouve à toutes les dates de l'année :

Voici la deuxième partie d'un long poème que Victor Hugo écrivit du 29
janvier au 2 février (1818) ; il avait alors 16 ans

(la première partie se trouve là : http://sororimmonde.over-blog.com/article-1738055.html )

OCEAN

VERS DE JEUNESSE

LA MORT DE LOUIS XVII


(suite)

.........................................................................

Alors se réveilla le monarque des mondes ;
Sa face étincela, sous leurs voûtes profondes,
Comme un soleil ardent ;
L'Eternel va parler : le monde est dans l'attente.
Le vent retient son aile, et la foudre éclatante
Roule et meurt en grondant.

" Voulez-vous donc, mortels, vous qu'un souffle a fait naître,
Vous qu'un souffle à l'instant peut faire disparaître,
Provoquer mon courroux ?
Des fureurs de Caïn votre race est complice,
Oui, vous pouvez trembler : car l'oeil de ma Justice
A veillé parmi vous.

..........................................................................

(à suivre)

Partager cet article
Repost0

commentaires