Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2006 3 08 /03 /mars /2006 10:31

reçu de la liste ORCULTURE :

8 mars

 


1759
Paris : Le Parlement de Paris condamne pour la seconde fois l’« Encyclopédie » d’Alembert


1844
Suède : Mort de Charles XIV (Jean-Baptiste Bernadotte). Son fils Oscar 1er lui succède.

1854
Japon : Signature d’un traité provisoire entre Américains et Japonais (il sera ratifié en janvier et en février 1855 par les États-Unis, puis par le Japon). (je ne sais pas grand chose d’autres)

1887
Paris : Décès de Paul Henri Corentin Féval. Homme de lettres. Pour mieux le connaître, rendez-vous au 27/9/1817, jour de sa naissance.


1907
Autriche : Les Landtag décident d’établir le vote général et obligatoire.

1910
Espagne : Le roi autorise les femmes à poursuivre leurs études.

1917
Berlin : Mort du comte Ferdinand von Zeppelin (né en 1838), un des inventeurs du dirigeable. Cet appareil était devenu une arme redoutable.


1917
Petrograd : 200 000 ouvriers sont en état de grève insurrectionnelle ; la troupe refuse de tirer et fraternise.

1918
Russie : Léon Trotski démission de ses fonctions de commissaire du peuple aux Affaires étrangères


1920
Damas : Fayçal est proclamé roi de Syrie.

1913
Tizi-Hibel ( Haute Kabylie) : Naissance d'Aït Chaâbane dit Mouloud Feraoun. Écrivain algérien d'expression française. Issu d'une famille kabyle pauvreFeraoun obtint une bourse et devint instituteur. En 1950, il reçoit pour son roman autobiographique « Le Fils du pauvre » le grand prix littéraire de la Ville d'Alger. Au cours de la tragédie algérienne, Feraoun, face à ce qu'il considère comme une guerre cruelle et absurde, oppose la lucidité à la haine. Victime de sa situation en quelque sorte " au-dessus de la mêlée ", il sera assassiné, avec cinq de ses collèges  des services sociaux, par un commando de l'O.A.S. Son oeuvre, même dans les livres prophétiques antérieurs à 1954, reflète le thème obsédant de l'incommucabilité, le drame vécu du contact entre deux civilisations ; mais, étranger à tout désespoir, Feraoun voit dans ce drame ascèse spirituelle qui, au-delà des déterminismes radicaux et sociologiques, doit conduire à une authentique mais difficile universalité. À cet égard, Feraoun est, parmi les écrivains de la francophonie contemporaine, un de ceux qui méritent le mieux d'être appelés " HUMANISTES " !

''Vos ennemis de demain seront
pires que ceux d'aujourd'hui''

Amicalement

Gilles

http://www.lodace.net

Partager cet article
Repost0

commentaires