Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2002 2 30 /04 /avril /2002 05:36
Date : Tue, 30 Apr 2002 06:36:04 EDT      
De : Ze Bath Leurre 
Objet : détournement... y avait longtemps !


Après avoir (re)lu les paroles de cette magnifiiiiiiiiiiiiiique chanson de notre ami Patrick Bruel, poursuivez par la lecture du détournement que j'en ai -- honteusement -- fait :

+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.
L'original :

LE CAFE DES DELICES

Tes souvenirs se voilent
Ca fait comme une éclipse
Une nuit plein d'étoiles
Sur le port de Tunis
Le vent de l'éventail
De ton grand-père assis
Au Café des Délices

Tes souvenirs se voilent
Tu vois passer le train
Et la blancheur des voiles
Des femmes tenant un fils
Et l'odeur du jasmin
Qu'il tenait dans ses mains
Au Café des Délices

Yalil yalil abibi yalil    yalil yalil abibi yalil

Tes souvenirs se voilent
Tu la revois la fille
Le baiser qui fait mal
Au port El Kantaoui
Les premiers mots d'amour
Sur les chansons velours
Abibi Abibi

Tes souvenirs se voilent
Tu les aimais ces fruits
Les noyaux d'abricot
Pour toi, c'étaient des billes
Et les soirées de fête
Qu'on faisait dans nos têtes
Aux plages d'Hammamet

Yalil yalil abibi yalil    yalil yalil abibi yalil

Tes souvenirs se voilent
À l'avant du bateau
Et ce quai qui s'éloigne
Vers un monde nouveau
Une vie qui s'arrête
Pour un jour qui commence
C'est peut-être une chance

Yalil yalil tu n'oublieras pas
Yalil yalil ces parfums d'autrefois
Yalil yalil tu n'oublieras pas
Yalil yalil même si tu t'en vas

Yalil yalil abibi yalil    yalil yalil abibi yalil

Une nuit plein d'étoiles
Sur le port de Tunis
Et la blancheur des voiles
Des femmes tenant un fils
Le vent de l'éventail
De ton grand-père assis
Et l'odeur du jasmin
Qu'il tenait dans ses mains
Au Café des Délices

(Patrick Bruel)

+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.
Le détournement :

SE TAPER SUR LES CUISSES

Boire des kirs à Wasquehal
En se gavant de chips
Finir plein et à poil
Puer à mort l'anis
Avec du vin de paille
Croûton de pain rassis
Et s' taper sur les cuisses

Tu peux v'nir à Laval
T'entasser dans le train
Gros-plant huîtr's de Cancale
Du cidre et des saucisses
Pas ce thé au jasmin
Qui nous brûle les mains
Et s' taper sur les cuisses

mais... y' a Lille... moi j' bibine à Lille... y'a Lille... oui, j' bibine à Lille

Vomir à Bougival
Tout c' qui se dégobille
Et reboir' tant bien qu' mal
Un bock de Kant' ah oui !
Rénié ou Saint-Amour
Sur-le-champ sont velours
Ah j' bibine à Lille, ah j' bibine à Lille

" T'es saoul " veut dire : ne bois
Jamais de jus de fruits
Ni le jus d'abricot
Que t'offr'nt, poisseux, les filles
Robe de soirée défaite
Faisant des galipettes
-- hop ! -- à Gif-sur-Yvette

mais... y' a Lille... moi j' bibine à Lille... y'a Lille... oui, j' bibine à Lille

V'nir à Paray-l(e)-Monial
En avant le porto
Est-ce que l'on empoigne
un verre ou deux d'ouzo
Eau-de-vie qui s' boit raide
Pour se remplir la panse
C'est peu... j' connais la danse

Y' a Lille, ah Lille... tu n' vomiras pas
Y' a Lille, ah Lille... parfait pour ton foie
Y' a Lille, ah Lille... tu n' vomiras pas
Y' a Lille, ah Lille... même si tu t'en bas

mais... y' a Lille... moi j' bibine à Lille... y'a Lille... oui, j' bibine à Lille

Finir plein et à poil
Puer à mort l'anis
Gros-plant huîtr's de Cancale
Du cidre et des saucisses
Avec du vin de paille
Croûtons de pain rassis
Pas ce thé au jasmin
Qui nous brûle les mains
Et s' taper sur les cuisses

( Pas-Triste Blurp-el )

+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+

Ze Bath Leurre
> Patriiiiiiiiick !!!
Partager cet article
Repost0

commentaires