Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2002 1 08 /04 /avril /2002 05:10

   Date : Mon, 8 Apr 2002 06:10       

     De : Monique  
  Objet : Anatole


Anatole n'a pas fini d'étonner ce fou
Faut dire qu'il est vraiment casse-cou
Risque pas de finir un jour en hibou
A force de jeter sans arrêt des cailloux
Sa mère l'a trouvé parait-il dans un chou
Elle l'adore elle est devant lui à genoux
C'est pourtant le roi des ripoux
Un jour, il finira au trou, au clou
Ou peut être, l'mari de Nicole, le roux
Finira par l'occire n l'assénant de coups
Ni le beau Pedro,ni Pierrot, ces marlous
Ne pourraient empêcher de tourner la roue
Que ce soit le gardien de vaches ou le Chef Sioux
Le dresseur de grizzly et d'aï n'en viendront à bout
Faut dire qu'après avoir festoyé tout le mois d'Août
Ils étaient pitoyables, à inspirer le dégout
Les folies bergères, le moulin rouge, les frous frous
Leurs guindailles les rendaient tous mous
Aucune pugnacité, quelques élans par à-coups
Un régime à l'eau, un séjour à Châteauroux
Agrémenté de massages et de bains de boue
Mesures salvatrices, leur salut voyez- vous
Hélas, à ce stade ils ne tenaient plus debout
Rien ne pouvait les sauver, ces pauvres choux
Parfois Anatole se prend d'un vif courroux
Ils s'en  balancent, ces gueux, ils le bafouent.
Ils ne leur restent que leur bagout.

              A force de fixer l'écran , j'ai le regard flou
              Et je suis à bout

                                     
Monique

Partager cet article
Repost0

commentaires