Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2002 1 08 /04 /avril /2002 18:53

   Date : Mon, 8 Apr 2002 19:53       

     De : jbouzou 
  Objet : Re : quand y en a plus y en a encore..


> Nue,un voile déposé sur elle
> le visage illuminé
> elle attendait Manuel
> pour être comblée...(Audrey)
>
> elle avait même payé l'hotel
> le sachant toujours fauché
> mais au creux des draps de dentelles
> elle saurait lui faire oublier (Luc)
>
> lui faire oublier toutes celles
> qui avant elle sont passées
> toutes aussi sensuelles
> va falloir s'accrocher(audrey)
>
> elle n'était plus pucelle
> depuis quelques années
> sur les reins de la jouvencelle
> un coeur était tatoué (jean-louis)
>
> " Visiteur, ici, tu trouveras le sel
> De tes plus belles nuits épicées ;
> Cow-boy, en reprenant la selle,
> Laisse l'endroit comme tu l'as trouvé ! " ( Ze )
>
> avec en travers : "amour éternel"
> mais qui était celui nommé
> a toi toujours "Michael"
> plus au centre gravé (Luc)
>
> voyant cela, Manuel
> en fut tout excité
> il besogna la belle
> à vitesse grand V (jean-louis)
>
> C'était un bon travailleur Manuel,
> Elle en fut toute émoustillée
> Lorsqu'il inséra sa truelle
> Pour vite sa fente colmater (Michel)
>
> Mais le coeur s'est effacé
> Manuel ,envolé!
> Et la belle,consolée,
> Appela autre Miguel(christine)
>
> elle s'impatientait la donzelle
> et quand miguel est arrivé
> elle alluma les chandelles
> pour un peu plus d'intimité(Audrey)
>
> mais quand une flamme rebelle
> vint sa dentelle embrasé
> elle mit tout a la poubelle
> et lui présenta sa nudité (Luc)
>
> Elle était bronzée, la belle,
> Mais sentait le cochon grillé,
> Il ne restait que les jarretelles
> Posées, sur un corps épilé.(Michel)
>
> cette beauté charnelle
> le fit vite s'enflammer
> quelques sévices corporels
> pour davantage l'exciter(Audrey)
>
> bref il lui roula une grosse pelle
> pour encore mieux l'aguicher
> puis lui coula une bielle
> par l'arrière train potelé (Luc)
>
> ce gourmand de Miguel
> on ne peut plus affamé
> enleva ses bretelles
> et alla s'attabler (jean-louis)
>
> La belle enfila d'la dentelle
> esperant pouvoir cacher
> qu'en fait elle n'est pas celle
> que tous imaginaient(Audrey)
>
> elle était affublé d'un pendentif quenelle
> à l'endroit ou aurait du se trouver
> une toison sans pendentif avec elle
> et ne savait ce qu'il allait en penser(luc)
>
> peu importe se disait miguel
> je vais quand même consommer
> avant ça il avala un hydromel
> pour etre sur d'assurer(audrey)
>
> pour la tenir, il la ficelle
> puis s'apprêtant à l'enfiler
> il lui chercha donc la rondelle
> pour pouvoir la vaseliner (Luc)
>
> Elle monta au septième ciel
> sans se priver de crier
> lui pensait à toutes celles
> qu'il se ferait après(audrey) ahhh ces hommes!!
>
> Comment ! est-ce tout ! L'interroge-t-elle ?
> Et lui, le sexe mou, recroquevillé,
> De lui répondre : tiens, prends la chandelle,
> Mais souffle la avant de l'aspirer  (Eric)
>
> mais deux jours après vit la varicelle
> au bout de son priape moucheté
> ses yeux firent des étincelles
> il voulait aller la fouetter (Luc)

mais elle s'était fait la belle
avec un vieux pépé
qui ne pensait plus à la bagatelle
depuis bien des années
(jean-louis)

Partager cet article
Repost0

commentaires