Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2002 4 16 /05 /mai /2002 08:29

   Date : Thu, 16 May 2002 09:29      

     De : JBouzou
  Objet : L'histoire sans faim


Connaissez-vous la longue histoire
De ce sanguinaire et affreux barbare
Qui allait de galeres en déboires
Et sentait fort les parfums d'urinoir ( Luc )

Il n'était vraiment pas bavard,
Portait en bandoulière deux poignards,
Et, dans l'élastique de son slibard,
Il stockait deux bouteilles de Ricard. ( Ze Bath Leurre )

alors qu'il commençait à faire noir
il se mit en embuscade près d'un bar
l'Marcel passait par là sur sa pétoire
il le chopa méchamment par le coltard (jean-louis)

"t'es pas chiche de v'nir à la patinoire"
lui dit l'affreux cornuard
"oh que si ! après un p'tit coup à boire
j'y file direct avant ki soit trop tard." (stephanie)

Et ils partirent tous deux dare dare
L'marcel roulant comme un vrai chauffard
Mais v'là t'y pas qu'un flic-motard
voulut coincer nos gars sur le boulevard (Luc)

et loupa le virage, finissant dans la Loire
l'Marcel et l'Eugène qu'étaient tout hilares
d'avoir foutu l'keuf dans la baignoire
histoire de fêter ça, s'allumèrent un pétard (jean-louis)

pendant ce temps la dans le bar
un drole de type, un lascar
cuvait affalé au comptoir
vetu seulement d'un peignoir ( Audrey )

Après avoir bu un bon p'tit noir
Pour déssoûler, à moins l' quart,
Refermant mieux son peignoir
Il sortit sur le trottoir ( Ze Bath Leurre )

et rencontra Alberte, tapineuse notoire
classée trois étoiles sur l'guide du routard
d'un geste brusque, ouvrant son peignoir
il lui dit : "Tiens ! r'gard'donc mon braquemard" (jean-louis)

et l'Alberte complètement hilare
lui dit "jamais vu d'aussi petite histoire"
"je vais lui montrer mes nibards,
peut-être que cela relèvera, le p'tit canard (Luc)

d'un geste doux, la belle, à l'oiseau donna a boire
il ferma les yeux, elle chatouilla son tetard
Meme aux puceaux l'experte chasse les idées noires
un grain de gourmandise, c'est tout un art.... (stephanie)

Gégène et Marcel, trois joints plus tard
allongés sur le ventre, à même le trottoir
faisaient la conversation à un lézard
autour d'eux les badauds s'fendaient la poire (jean-louis)

Dans la foule y' avait le fils à Gérard
Qu'avait commandé à Noël un autocar
[Je m' souviens... en livrant chez ce chiard,
Dans la cheminée j'avis troué mon falzard !]( PerNo)

Puis les flics arrivèrent pour les voir
et les emmenèrent pour les mettre au mitard
mais les deux zouaves se défendirent d'un ton geignard
répétent qu'ils ne voulaient pas être bagnards (Luc)


leurs cris réveillèrent Nanard
qui roupillait sur le plumard
c'était un ex-prof soixante-huitard
un rien clodo, un rien anar


"Putain, vous allez la fermer, les taulards
arrêtez-moi tout ce tintamarre !"
et en leur disant ça, le vieux clochard
tira de sa poche un énorme sauciflard
(jean-louis)

Partager cet article
Repost0

commentaires