Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sororimmonde

  • : Sororimmonde - et ta soeur ?
  • Sororimmonde - et ta soeur ?
  • : on ne peut pas laisser dire n'importe quoi... à n'importe qui !
  • Contact

Quelques photos de cul ?

Recherche

29 janvier 2003 3 29 /01 /janvier /2003 16:11

   Date : Wed, 29 Jan 2003 16:11      

     De : Serge Marlot
  Objet : Thème de la semaine 2


Bonjour,

j'ai choisi de me faire les griffes sur le thème 2.

J'ai jugé sage de glisser la raison ou la clef de temps à autre sur mes quatrains.

J'en ai imaginé quelques uns sur l'estrade d'une longue assemblée générale en ayant l'ait très attentif aux discours de nos honorables invités.

La salle était pleine de braves et heureux troisièmes âges et nous attendions la collation récompensatoire et attendue avec des mines de bons élèves.

Alors voilà. je vagabonde de l'Empire au littéraire. Du buveur au cruel, sans ordre, sans raison. comme ça.!! Raoul Ponchon qui est une manière de Gaston Coûté ayant duré, je voulais en faire Raoul POMPONS, (Serge)

Epigrammes

Salvador Dali dit Avida dollar car il aimait bien l'argent.

Avida dollar ex-Dali
A peint comme l'on fait pipi.
Peignit-il un jour dans son lit ?
-Je ne sais pas ! Mais pipi, oui !...


(serge)

Raoul Ponchon, poète et chansonnier. Il a laissé parmi quelques recueils de vers, principalement 'la muse au cabaret » .
On dit qu'il a écrit plus de vers que Victor Hugo. Et j'ajoute qu'il avait la panse d'un robuste Sancho Pança d'avoir vidé bien des tonneaux ou tout au moins bien des bouteilles..

Raoulons Ponchon
t'es échansonnier
Raoul Pompon
Viens pomper...

Raoul Ponchon

Raoul pompons, Raoul pompons
Pompons tant que nous pouvons
Je serai peut-être Echanson

Mais toi t'auras le pompon

Et

D'avoir vidé de ronds tonneaux
Raoul Ponchon dit l'Ecluseau
S'est fait un ventre de Pança
Dont il disait : » Moi j'l'aime comme cha ! »


(serge)

Et

Je sais : j'écluse à déraison
Moi, dénommé Raoul Ponchon
Mais cela me fait plus de bien
Que de mes vers de bon à rien.


(serge)

et

Raoul Ponchon
Son  polochon
Le quittait tard,
Because : pinard.


(Serge)

Sur le maréchal Pétain que j'ai vu passer à Brive, j'avais 6 ans !

Le connétable du déclin
Maréchal de France : Pétain
Du 3ème reich fut la putain
Avec pourlèches et poignées de mains.


(serge)

Jean Cocteau, célibataire, souvent désargenté se faisait inviter en chaque occasion.

Pour sa légende Jean Cocteau
A écrit l'ode à Picasso
Mais également Pas trop bête
L'Ode à pique-assiette


Charles Trenet

Par Charles Trenet entraîné
Je chante toute la journée
Mais je chante aussi dans mon bain
La la la la soir et matin.


Sarah Bernard,

comédienne, tragédienne, infirme en fin de vie, jouait assise sur une chaise. On la surnommait la mère la chaise.

Donc

Sarah Bernhard quitta son siège
Pour un bon lit au père Lachaise.
Elle y est un peu plus à l'aise,
La mère La Chaise que sur sa chaise


(Serge)

Brassens

Il y a dans ce petit quatrain 3ou 4 titres de chansons de G.B.

A l'ombre des maris trompés et des filles à cent sous,
Nous avons cher Brassens rendez-vous avec vous
Pour chanter à tout vent en tombant les remparts
La balade des gens qui sont nés quelque part


(Serge)

Landru, qui brûla les corps de ses victimes (toutes des femmes)

Landru dont le nom est maudit,
A, raconte-t-on, vraiment dit
Avant d'avoir le cou tranché : 

La femme a sa place au foyer.

(Serge)

Encore Dali

A Figueras pays béni,
Repose  Salvador Dali.
Il n'y peut quitter son lit car
Il repose sur ses dollars.


(Serge)

  3ème Reich

Adolphe Hitler
Est en enfer
Mussolini
Y est aussi.


(Serge)

Louis Aragon fils illégitime d'un personnage important, ambassadeur de France en Aragon (Espagne) qui au lieu de Andrieux l'appela donc Aragon. Il fut élevé par sa mère. Mais, elle se fit passer à ses yeux pour sa soeur.

Louis dont on déguisa le nom
Pour la gloire devint Aragon.
Il n'était pas né en prison
Mais encor moins en Aragon.


(serge)

Hervé Bazin

Hervé Bazin
Vipère au poing
Mari mari
Vipère au lit.


(serge)

Napoléon III

Napoléon III le petit
A osé détruire paris
S'il avait eu des bulldozers
Il aurait arasé la Terre.


(serge)

Arthur Rimbaud

Roches, d'Ardennes hameau,
Tu vis naître Rimbaud
Quoique mort à Marseille,
Il repose dans tes oseilles.


Victor Hugo, vieux

Moi, Hugo Victor, vieux poète
Par la mort oublié je fête
Quatre-vingt bougies à ma gloire
Ô mort, est-ce utile ce retard.


(Serge)

Partager cet article

Repost 0

commentaires