Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 07:18

    Eh oui, le présent article est le millième de Sororimmonde. Observons la tradition et fêtons l’événement. Toutefois, pourquoi attachons-nous une telle importance aux chiffres ronds ? Parce que c’est plus simple ! Par exemple, lorsque Jules Verne écrivit 20 000 lieus sous les mers, c’est parce que c’était plus facile de compter 20 000 poissons (lieus) que 19 999 ou 20 001. Et s’il avait écrit 20 milieux sous mémères, tout le monde se serait demandé ce qu’il entendait par là.

    Et Les contes des Mille et une Nuits, allez-vous me rétorquer ?  En fait, il s’agit d’un faux : l’histoire originale  se situait au Pôle Nord et se nommait initialement Les contes d’Émile et une Inuite. Émile était le prénom usuel de Paul-Émile Victor qui introduisit l'usage du bâton auprès des eskimos qu'il fréquentait.

    Mille articles écrits pour Sororimmonde, c’est :

-   2,5 hectolitres de Jack Daniels
-  Mis bout à bout, ces articles représentent la distance entre Romorantin et Singapour, en passant par Rio, avec trois tours complets autour du Christ du Corcovado.
-         L’usure de 2856 claviers.
-         22 ongles incarnés, consécutifs à un doigt qui glisse et se coince entre deux touches.

    Les mille, c’est aussi Rousseau et le cinéma grâce à Cécil (B. De Mille).

    Mille, c’est dix fois cent, cent fois dix, mille fois un, et j’essaie de trouver une connerie pour terminer cette phrase, et je n’y arrive même pas ! 1000 est lisible dans toutes les bases, y compris les bases militaires et les bases ooka.

    C’est dire la vénération que je porte à un nombre qui me suit comme mon ombre.

    Adieu le mille, je t’aimais bien…

Michel Tournon

Partager cet article
Repost0

commentaires

Françoise 17/12/2007 17:00

Rien sur "les mille et les détectives" ?Je suis déçue.

Lieutenant Paddock 17/12/2007 07:46

Mille sabords !!!