Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 09:30
    L'origine de cette expression remonte au temps de la marine à voile, dont on sait qu'un peu de vapeur de temps en temps ne faisait pas de mâle. On le sait, les voyages duraient longtemps et point de représentant du sexe féminin sur le bateau.
    Un jour, un certain Pierre Tombal, marin de sont état, voulut perpétuer la tradition qui consiste à rendre une petite visite amicale au mousse dont le prénom était Mickey. On sait que les mousses fatigués sont émoussés et pris pour de mousmées. Donc, Pierre avait envie d'une petite mousse. A noter que le mot "pamplemousse" est une légère déformation d'une expression en trois mots en rapport avec cette situation, mais cela est une autre histoire.
    La scène se passait la nuit et Neptune agitait la mer de son trident qu'il avait piqué chez Trigano. Tangage et roulis étaient de la partie. Notre marin progressait en titubant vers sa (terre) promise, qui logeait, bien sûr, près du grand foc, dont l'ancienne graphie était quelque peu différente de la nôtre.
    Quand tout-à-coup, la houle marinière envoya rouler notre pauvre marin sur le pont et il tomba directement dans l'eau.

    D'où l'expression : "Pierre qui roule n'amasse pas mousse", qu'il ne faut pas confondre avec "Pierre qui roule, Paul qui fume".


Michel Tournon
Partager cet article
Repost0

commentaires