Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 10:23

C'est bien sûr des Bogdanoff brothers dont je souhaite vous entretenir,  vous savez les deux mecs habillés en papillottes prêtes à être enfournées qu'on voyait à la télé il y a une trentaine d'années. L'émission s'appelait Temps X, titre trompeur car la lune que l'on y voyait n'était pas vraiment X...

Ces deux gus m'exaspèrent et je les trouve dangereux, pas à cause de leurs tronches de hamburgers en putréfaction mais parce que les propos qu'ils répandent dans les médias depuis plusieurs décennies se veulent scientifiques et touchent un très large public, celui que l'on croit incapable de comprendre des concepts scientifiques si on ne les présente pas avec des grandes chaussures et un nez rouge.

L'autre truc qu'ils utilisent pour attirer le chaland, c'est le mélange des genres, genres parfois proches l'un de l'autre mais pas vraiment compatibles avec la Science, qui n'est pas  la Vérité mais dont le rôle consiste à la rechercher. Les jumeaux du Paf n'hésitent donc pas à mélanger des hypothèses plausibles avec de la science-fiction et certaines formes de pseudo-sciences, les Ovni, le concordisme, ancienne tentation qui consiste à invoquer Dieu pour expliquer l'origine du monde.

Bref, ils font du Bogdanoff avec du vieux, et si ce n'est pas vraiment original, cela attire le client. De nombreux journaux et autres magazines scientifiques réputés sérieux agissent en partie de la sorte, du moins par des titres racoleurs du genre "Dieu a-t-il créé le monde ?", qui ferait passer Jacques Chancel et son "Et Dieu dans tout ça" pour un petit joueur. 

En 1991, le couple gémellaire a circonvenu l'Académicien Jean Guitton pour écrire avec lui un livre d'entretiens intitulé Dieu et la Science, qui fit parler de lui en grande partie parce qu'il aurait été le plagiat d'un ouvrage La Mélodie secrète datant de 1988*.

De tous temps ces frangins furent critiqués pour leur manque de rigueur et leur "savoir" scientifique approximatif, voire fantaisiste, malgré leurs multiples prestations dans les médias et leurs oeuvres écrites. Lors, pour obtenir la reconnaissance du milieu scientifique, ils obtinrent une thèse de doctorat en 1999 pour l'un, en 2002 pour l'autre, à l'Université de Bourgogne, avec mention "honorable" ce qui, en langage thésard, signifie médiocre.

Bizarrement, peu de temps après, un rapport fut demandé pour commenter la valeur de ces thèses. Ce rapport d'une vingtaine de pages est truffé de commentaires assassins affirmant que l'intérêt et la valeur scientifiques de leur travail oscillaient entre le pipeau et la roupie de sansonnet. L'hebdomadaire Marianne a récemment évoqué ce rapport que l'on peut trouver sur le Net**. Depuis quelques numéros, l'hebdomadaire ne cesse de dénoncer l'imposture des frelots du cosmos. Ce qui me semble le plus inquiétant, c'est qu'il ait pu exister un jury officiel pour leur délivrer leurs diplômes, à l'instar de la thèse d'Elisabeth Tessier, concernant l'astrologie, obtenue à la Sorbonne.

Malheureusement, les dés sont toujours pipés lorsque l'un des joueurs est encarté dans le monde des médias. Les Bogda sont des vieux chevaux de retour possédant toutes les entrées sur les plateaux télévisés les plus connus. On ne cesse de les y voir actuellement se présentant comme les victimes d'un grand complot et la quasi totalité des journaleux leur passent la brosse à reluire sur le menton, malgré les faits avérés dénoncés en particulier par Marianne*** ou le site Médiapart.

Mais la presse écrite ne fait pas le poids aux yeux de ceux qui préfèrent Guignol à la littérature ; pour beaucoup, les Bogdanoff c'est du gloubiboulga, mais dire du mal de Casimir relève du crime de lèse-majesté.

Michel Tournon

*Lire l'article de Wikipédia consacré aux Bogdanoff.
** On peut la trouver ici. Inutile de la lire entièrement, les passages les plus croustillants sont surlignés au stabilo.
*** Voir sur le site de Marianne.

Partager cet article

Repost0

commentaires