Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sororimmonde

  • : Sororimmonde - et ta soeur ?
  • Sororimmonde - et ta soeur ?
  • : on ne peut pas laisser dire n'importe quoi... à n'importe qui !
  • Contact

Quelques photos de cul ?

Recherche

20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 14:00
Si tout le monde (ou presque) connaît Kean, titre d'une pièce d'Alexandre Dumas, reprise par Jean-Paul Sartre, bien peu connaisse la biographie de ce personnage énigmatique.

D'abord, signalons que son prénom était Marcel, ce qui n'est pas une honte mais quand même. Très tôt, il aima voyager, principalement dans les contrées inexplorées. Un jour, il découvrit une tribu inconnue dont les membres le prirent en amitié : il devint, le copain, l'ami, le pote de tous ces indigènes dont certains étaient récessifs, mais ce n'est pas le sujet.

Kean était émerveillé par la gentillesse de ces "sauvages", avec lesquels il partageait  bon nombre de repas plantureux, ce qui malgré ce nom, ne veut pas dire végétariens car la viande y était aussi succulente qu'abondante.

Un jour Kean s'aperçut qu'il s'agissait de cannibales. Trop tard, il était déjà sous forme de puzzle voisinant avec oignons et feuille de laurier dans une énorme marmite qui bouillait sur le feu. Les indigènes savaient que Kean était assez mou voire tendre de son vivant, alors, ils pensèrent que la mollesse Kean leur assurerait une cuisson rapide et donc un repas vite préparé. 

Que nenni : ils ne savaient pas qu'il faut faire cuire assez le pote M. Kean !

Et quand un indigène eut mangé le nez, il se mit à chanter : "Ce soir, j'aime la narine, pote M. Kean..."

Bon, j'arrête là, les hommages à Jean Ferrat, ça me gonfle...

Michel Tournon
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans sororimmonde
commenter cet article

commentaires

JoeY le Goret 20/03/2010 20:23


Et au moment de son émasculation, ses hurlements affolèrent l'écho, Kean !


Ze Bath Leurre 20/03/2010 15:26


Ne Tournon pas autour du pot : du grand Michel ! :))))


Françoise 20/03/2010 14:34


Bien faire cuire la viande en effet, sinon les vers s'y mettent et les landaus dévalent les escaliers.