Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sororimmonde

  • : Sororimmonde - et ta soeur ?
  • Sororimmonde - et ta soeur ?
  • : on ne peut pas laisser dire n'importe quoi... à n'importe qui !
  • Contact

Quelques photos de cul ?

Recherche

14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 12:12

Hier au soir, je regardais distraitement à la télé le journal de France 2 présenté par Pujadas, le seul journaliste qui fait de la pub pour la coiffure des Playmobils. Je sortis de la torpeur qui affecte les retraités après une journée consacrée à l’oisiveté quand j’entendis le titre d’un reportage : Les Charlatans de la santé.

Connaissant ma passion pour les charlatans et la santé, vous vous doutez que cette annonce a stimulé les neurones valides qui me restent et lorsque synapses et dendrites eurent accompli leur devoir, mon attention fut plus aiguisée qu’un scalpel adulte.

Nathalie de Reuck , auteur d’un livre titré  On a tué ma mère  raconte comment sa mère, Jacqueline Starck, est morte d’un cancer « soigné » par des charlatans ostéopathe, géobiologiste, homéopathe…

Le résumé de cette histoire consternante se trouve sur plusieurs sites, en particulier sur celui du magazine Elle.

Pour ceux qui n’on pas le temps de cliquer sur ce lien, résumons le résumé :

La mère de l’auteur est morte en 2007 d’un cancer non diagnostiqué par les charlatans suscités.

Trois passages pompés sur le site de Elle, donnant une idée de cette triste histoire :

 L’ostéopathe […lui a aussitôt déconseillé de faire des tests en clinique en lui affirmant que c’était juste la manifestation d’un conflit intérieur dont il fallait trouver l’origine]

[…A la fin, la tumeur est devenue une plaie béante de deux centimètres. Ils lui ont conseillé d’appliquer dessus du citron, de l’oignon…]

[…Deux mois avant de mourir, ils l’ont lâchée. Ils lui ont dit qu’ils ne pouvaient plus rien faire pour elle car elle « voulait » être malade. Maman a enfin accepté d’aller à l’hôpital. C’est là qu’elle a appris qu’elle souffrait d’un cancer, ce qui l’a beaucoup surpris.]

Certains de ces « thérapeutes » oeuvraient à distance. Nathalie de Reuck, auteur du livre et fille de la défunte les a retrouvés. En septembre dernier elle a porté plainte pour homicide.

Au final : des thérapies conseillées à distance, prodiguées par un charlatan adepte de théories délirantes sur l’origine des maladies, qui préconise des soins farfelus y compris pour des maladies graves comme le cancer, cela vous rappelle quelqu’un n’est-ce pas ?

Boisvert, tu t'es bien sûr reconnu : j’aimerais connaître ton opinion sur ce fait divers navrant… Les portes de ce blog te sont ouvertes, tu le sais…

 Michel Tournon

 « On a tué ma mère », Editions Buchet-Chastel, 21 €

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel 15/01/2010 12:41


Merci pour ta gentille réponse hors-sujet.
Toutefois, on attendait ta réaction à mon précédent commentaire concernant les thérapies que tu préconises sur ton blog pour soigner le cancer.
Est-ce que j'ai bien compris tes conseils à ce sujet :
- on voit les prédispositions au cancer en regardant les ongles,
- le cancer est dû à la putréfaction instestinale,
- on le soigne complètement en jeûnant 21 jours 
Allez, ne sois pas timide, réponds !
Ton ami impatient,
Michel
 


boisvert 15/01/2010 11:46


C'est toi l'agresseur. Le jour où tu foutras la paix aux gens et que tu leur accorderas la liberté de penser différemment, tu n'auras plus de nouvelles de moi. Je ne répondrais plus à tes
agressions verbales et tes sous-entendus qui font de moi un assassin en puissance. tu n'as pas peur des mots. En tous cas inutile de m'envoyer des mails en pensant que je ne les mettrais pas sur
ton blog il faut avoir le courage de ses opinions, mon vieux. Les mails sont réservés à mes amis dont tu ne fais plus parti depuis longtemps, arrêtes de saturer ma boite aux lettres. Et il faut
pousser la logique jusqu'au bout, tes amis ont le droit de savoir jusqu'où va ta rancune et ta hargne. C'est sur ton blog que tu m'agresses c'est sur ton blog que je me défends. Et tu peux dire ce
que tu voudras tes commentaires seront toujours supprimés ça t'arrangeais bien n'est-ce pas ? Ton venin jettes-le sur ton blog.


Michel 15/01/2010 10:38



Enfin une réponse claire, merci.


Si j’ai bien compris :


-         le cancer de cette femme était dû à sa putréfaction
intestinale, origine selon toi de toutes les maladies.


-         Elle n’était pas très maligne : il suffisait qu’elle
examine la forme de ses ongles qui devaient être fatalement caractéristiques d’un risque de cancer comme tu l’affirmes ici


-         Et dans cet article, ou dans celui-ci tu précises qu’elle aurait dû pratiquer un jeûne de 21 jours pour être guéri complètement du cancer.


Enfin une thérapie scientifiquement éprouvée pour guérir de cette terrible maladie ! Et dire que cette pauvre femme est morte d’avoir écouté des charlatans qui la soignaient avec du
citron et de l’oignon : quel obscurantisme !


Une communication à l’Académie de médecine s’impose…


Je peux avoir un autographe ?


Ton ami, admiratif devant tant de discernement,


Michel

P.S. : que penses-tu de cette liberté qui est la tienne de pouvoir t'exprimer sans être censuré sur un blog ? Ton avis de m'intéresse... 



boisvert 15/01/2010 08:40


la suite...car les attaques sont publiques les réponses sont publiques

-          Autre
chose, dans la triste histoire de la télé, tu cites un médecin homéopathe mais là mon pauvre vieux tu tapes contre ton camp. Un médecin homéopathe c’est un vrai médecin avec de vrais diplômes et
il a fait les mêmes études que les autres avec en plus quelques années supplémentaires. Un charlatan ?


-          Ton
blog est à l’origine un blog réservé à l’humour, il faut avoir l’esprit tordu pour en avoir fait une entreprise de démolition, on comprend mal ton acharnement pour je ne sais quelles sombres
raisons que tu n’avoueras jamais sans doute.


-          - La
critique est très facile et l’art est difficile, tu as choisi ce que tu étais en mesure de faire, c’est l’arme du faible et dont l’esprit n’a rien à créer. Et encore comme tu n’as aucune
compétence sur les thèmes que tu te permets de critiquer tu ne joues que sur la déformation du sens des mots, des phrases, la désinformation, genre «  toutes les maladies sont dues à des
gaz » pour « putréfaction intestinale » tu n’es pas à cela prés, quand on peut nuire…Genre encore « incitation à abandonner des thérapies validées contre le cancer » tu
as vu cela où, dis-moi, au cinéma ? Ce ne sont que des calomnies pour nuire et publique en plus, puisque faite sur ton blog, et tu ne veux plus que je réponde sur ton blog, aurais-tu honte
vis-à-vis de tes collègues ?


-          - C’est vrai
que lorsqu’on est enseignant comme tu l’étais on se doit d’éduquer tout le monde, même ceux qui savent ce que toi tu ignores. C’est une maladie professionnelle, peut-être même que c’est remboursé
par la SS, tu devrais te renseigner. Parce qu’au stade où tu en es il te faut d’urgence une psychanalyse.


-          Quant aux
théories délirantes, elles ne sont pas nées à Alès, ni dans ma tête, ni d’ailleurs dans ce siècle. Là, tu parles de sujets que tu ne connais absolument pas. Mais justement, comme tu ne connais
pas, autant défendre la thèse qu’elles n’ont aucune valeur. Les vrais, les seules, ce sont évidemment celles que tu défends, que tu connais, sinon tu te retrouve hors-jeu toi qui ne veux que la
lumière, au dépens même de celle des autres.


-          - Et 2 mots
sur nos jeunes de Savoir pour réussir qui étaient échec scolaire. Ils avaient refusé un enseignement trop policé comme le tien, c’est même cela qui les avait conduit dans cet état. Et pour eux ce
que je pouvais leur apporter c’était justement un enseignement différent. Lorsque je leur disais qu’on pouvait lire leur état de santé sur leurs ongles ou dans leurs yeux, ce sont les leurs qui
s’allumaient, ils n’avaient jamais entendu cela. C’était nouveau et proche de l’homme. Peut-être aussi que tu en avais vaguement conscience et que je faisais de l’ombre à ton enseignement hyper
classique dont ils ne voulaient pas et qui les avait laissés sur le bord de la route. Alors arrêtes de jouer à l’enseignant, un enseignant doit d’abord savoir avant
d’enseigner.



boisvert 15/01/2010 08:36



Suite à ton mail «  en route pour de nouvelles aventures »,
je vais répondre à quelques calomnies supplémentaires. Mais je vais arrêter là parce que mon énergie se perd  pour expliquer à un sourd comment il
faut entendre. Je vois que pour toi c’est un jeu, un jeu de massacre.


2 choses dans ton mail :


Concernant les réponses que tu as apportées, on est à nouveau en plein obscurantisme, caractérisé par un déni de réalité
permanent. Prenons quelques exemples :


 


Concernant les réponses que tu as apportées, on est à nouveau en plein obscurantisme, caractérisé par un déni de réalité
permanent. Prenons quelques exemples :


 


-          En France (comme au Québec, si j’ai
bonne mémoire) ton diplôme d’iridologie et de naturopathie ne valent rien puisque ces deux pays ne les reconnaissent pas. C’est une réalité que tu peux regretter, mais ton déni de la réalité n’y
fera rien : les faits sont têtus : tu peux toujours emballer le poisson avec tes diplômes. T même s’ils étaient reconnus, ils ne te donneraient pas le droit d’effectuer des diagnostics
et de proposer des thérapies, qui plus est via Internet !


 


-          Tu affirmes ne jamais avoir écrit que
toutes les maladies sont dues aux gaz intestinaux. Ci-dessous, un Copier/Coller de ton article :


 


La maladie est unique


Elle se présente sous différentes formes, c'est vrai, mais j'affirme que toutes les
maladies quelles qu'elles soient ont eu à l'origine une putréfaction intestinale. Aussi bien les maladies infectieuses,
qu'éruptives, les maladies aigues comme les maladies chroniques. Si on veut bien faire une exception, ce sera pour les maladies génétiques qui étaient là à l'origine et qui n'ont donc pas été
acquises. 


Déni de réalité ? Amnésie ? Refus de reconnaître ses propres
écrits ?


 


-          Concernant le Sida (je te rappelle que tu es responsable des écrits que tu colportes sur ton blog), explique-moi une bonne fois pour toute pourquoi il faut mettre un
préservatif pour se protéger de cette maladie, alors que tu considères qu’elle n’est pas contagieuse ? Pas très logique, tout ça, mais si tu étais cohérent, cela se
saurait ;-)


 


-          Pour les
microbes ta réponse est simplement « énorme ». En gros, c’est « Je pourrais t’expliquer, mais tu ne pourrais pas comprendre ». C’est le summum de l’obscurantisme. Le gourou ne
s’abaisse pas à expliquer Sa parole qui est LA vérité. Circulez, il n’y a rien à voir…


 


Une putréfaction intestinale ce ne sont pas des gaz, mais quand on peut nuire tu n’es pas à
cela prés. Une petite déformation ce n’est pas grave. Et je ne renie rien de ce qui est écrit, il suffit de le laisser en l’état. Quant aux microbes tu as je suppose, déjà lu plusieurs articles
qui parlent de leur rôle dans l’organisme puisque j’ai écrit plusieurs articles là-dessus et que tu lies tout, même ce qui n’est pas écrit, tu es le roi de la lecture entre les
lignes.


-          Mais
puisque tu me donnes la plume je vais te parler du jeûne, ton cheval de bataille. Tu sais que dans la bible, ce n’est pas ton livre de chevet, d’accord, mais c’est un livre qui a été écrit il y a
quelque 2000 ans et donc on peut y apprendre déjà que le jeûne était réservé aux maladies incurables. Je sais aussi que le critère d’ancienneté ne te plait pas parce qu’il ne va pas dans le sens
que toi tu veux.


-          Autre
chose, dans la triste histoire de la télé, tu cites un médecin homéopathe mais l&agra