Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sororimmonde

  • : Sororimmonde - et ta soeur ?
  • Sororimmonde - et ta soeur ?
  • : on ne peut pas laisser dire n'importe quoi... à n'importe qui !
  • Contact

Quelques photos de cul ?

Recherche

19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 13:18

Les médecines que l’on a qualifié de parallèles, sans demander la permission à Euclide, ne se contentent pas de se référer à la pensée magique pour prouver la prétendue efficacité de leur thérapie. Par exemple, les homéopathes ont  inventé l’oscillococcinum pour soigner les maladies dues à un microbe qui n’existe pas, je l’ai déjà évoqué dans cet article.

Plus fort : pour attirer un maximum de gogos, et faire passer leur charlatanerie pour une science, les suppôts (sans eucalyptus) de l’obscurantisme utilisent des mots pour désigner des éléments ou des concepts qui n’existent pas, sinon dans leurs cerveaux détraqués.

Dans ce registre, on trouve par exemple le mot « toxémie » dont la signification est dévoyée. Chez les neuneuropathes, la pureté de l’âme et du corps tient une grande place, d’où la pratique du jeûne préconisée pour se débarrasser de cette « toxémie ». Mais au fait, c’est quoi la toxémie ? Mon pote The Little Bob m’indique que la toxémie est la présence de toxines dans un organisme vivant, c’est-à-dire d’un poison produit par l’organisme lui-même, voire provenant de l’extérieur. Hé oui, quand vous êtes en bonne santé, vous trimballez du poison dans votre organisme, poison dont seul le jeûne pourra vous débarrasser avec l'efficacité que l'on connaît*.

Quand on fréquente les sites évoquant cette toxémie, on apprend qu’elle se compose de déchets cristalloïdes  et de déchets colloïdaux : le corps humain est une poubelle ressemblant à une décharge publique avec tri sélectif. Plus sérieusement, si l’on cherche sur le Net la pertinence de l’existence de ces déchets et leur définition à l’aide d’un moteur de recherche, on ne trouve aucun sites médicaux ou scientifiques dignes de confiance qui en font mention : que des sites, des blogs ou des forums  plus ou moins naturopathiques ou ésotériques qui affirment sans citer de sources ou qui simplement procèdent par Copier/Coller. Et l’on trouve bien sûr beaucoup de sites de vente en ligne proposant l’achat de poudre de perlinpinpin pour activer la détoxication : la crédulité est une source de profit inépuisable…

La même chose pareille pour « l’hémogliase » dont les sites obscurantistes revendiquent l’existence et qui se rapporterait , entre autre, à la viscosité du sang qui s’épaissirait selon la nature de la farine que l’on a ingérée. Je suppose que si l’on absorbe de la Maïzena, on devient paralysé tellement notre sang a épaissi ? Là aussi, une simple recherche sur le Net débouche sur le nom d’un médecin, Dr de Larebeyrette (un vrai, officiel, avec des morceaux de diplômes dedans), qui a déclaré un jour l’existence d’un syndrome qu’il baptisa « Hémogliase »**, qui, à ma connaissance, n’a jamais été corroborée par ses pairs. Et de déduire de cette « découverte » des conséquences holistiques affirmant qu’une mauvaise hémogliase serait à l’origine de presque toutes les maladies, exceptés la myxomatose et le mildiou, quoique...

Bien évidemment, si l’on affirme à ces obscurantistes que l’existence de ces éléments n’a jamais été démontrée, notamment par une mesure, comme celle qui permet de mesurer la quantité de sucre ou de cholestérol dans le sang, ils vous répondront que la science ne dispose pas actuellement des outils nécessaires pour ce faire. Ou alors, ils invoqueront la conspiration des laboratoires pharmaceutiques qui font rien qu’à occulter des résultats susceptibles d’engendrer des baisses de la vente de médicaments, puisque la panacée, le jeûne, est une pratique entièrement gratuite.

Comme on peut le remarquer, on n’a pas le cul sorti des ronces, notamment lorsque l’on voit l’attraction de ces patamédecines auprès d’un public qui rejette de plus en plus la médecine officielle. Mais après tout, les causes sont peut-être à rechercher du côté de cette médecine officielle. Trouver un médecin qui passe plus de temps à vous examiner qu'à converser avec son ordinateur relève de l’exploit. En matière de soins, les effets secondaires néfastes ne sont pas la propriété exclusive des médicaments.

Michel Tournon 

·     * Voir ce site.
** 
Pour plus de précisions, voir par exemple ce site

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires