Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sororimmonde

  • : Sororimmonde - et ta soeur ?
  • Sororimmonde - et ta soeur ?
  • : on ne peut pas laisser dire n'importe quoi... à n'importe qui !
  • Contact

Quelques photos de cul ?

Recherche

30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 12:29

… et mon ami l’arthrose me le dit tous les matins, lors de la levée du corps. Mais je m’égare.


Courant juin 2010, Guillon ne fut pas reconduit dans sa chronique pour la saison suivante, Didier Porte fut lourdé de France Inter pour avoir proféré en direct à plusieurs reprises, lors de son ultime chronique « Je sodomise* Sarkozy ».


Le landernau médiatique fut secoué de violents  spasmes pendant les semaines qui suivirent, les protestations venant des indignés professionnels et des intéressés eux-mêmes qui ne cessèrent d’écumer à cette occasion la plupart des plateaux  de télévision pour Guillon, de différentes radios pour Porte. C’est d’ailleurs à cette occasion que j’ai pu me rendre compte de la vacuité de leurs explications : rien n’est plus stupide que de vouloir justifier a postériori le pourquoi du comment de ses motivations ; on est peu ou prou dans le fantasme justificatif, béquilles vermoulues, ignorant le Bondex.


Ils rameutèrent même leurs aficionados près de la Maison de la Radio, en hurlant que lors des prochaines élections présidentielles, ils en sortiront Jean-Luc Hees et Philippe Val couverts de goudron et de plumes, façon Lucky Luke de la belle époque, et de prévoir une baisse d’audience catastrophique pour les mois suivants.


Six mois après qu’en est-il ? Statistique officielle : l’audience de France-Inter a baissé de 0,2% ! Quelle dégringolade ! Et nos deux stars si talentueuses, quelles sont les stations télés qui les ont engagées à prix d’or ? Euh, en fait je n’ai pas cherché, mais j’ai retrouvé Porte et Guillon au hasard du zapping qui m’atteint lors des soirées mélancoliques, celles pendant lesquelles je me dis : Michel, qu’as-tu fait de ta vie ?


Foin de digression, dans une émission talk show si quelconque que j’en ai oublié le nom, Guillon tentait de faire du Guillon, mais bis repetita placenta comme on dit dans les maternités. Et ce pauvre Porte, qui se glorifiait de ne vouloir jamais apparaître à la télé, occupe un poste de chroniqueur minable dans une émission encore plus minable sur Paris Première, animée par Philippe Vandel. Bien sûr, ils vivent de leurs spectacles et des inévitables bouquins qu’ils publient compilant leurs chroniques, leur permettant de payer leurs impôts.


Comme quoi, nul n’est prophète en Pompéi, pas seulement en Italie. Alexandre Viallate affirmait fort justement que l’homme n’est que poussière, d’où l’importance du plumeau. Je rajouterai « et de la poubelle ».


Michel Tournon


*Le mot exact qui a été employé est l’anagramme de nucléé aux accents près, accents fatalement aigus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans sororimmonde
commenter cet article

commentaires