Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 08:06

 

 

 

Pour obtenir de nouveaux iris, le jardinier fractionne le rhizome et plante les morceaux ainsi obtenus qui donneront des iris identiques. Pour l’iris humaine, point besoin de duplication, puisque, en principe, le nouveau né arrive au monde avec deux yeux, le cas de Polyphème mis à part.


On le sait, il existe une pseudo science, l’iridologie, qui prétend en particulier détecter les maladies passées et futures rien qu’en observant l’iris de celui qui n’a certainement rien d’autre à foutre vu qu’il perd son temps à écouter les billevesées et autres coquecigrues d’un quelconque docteur maboul.


Il y a environ trois ans, j’avais déjà écrit un article sur le sujet. Pour faire court, l’iridologie n’a aucun fondement scientifique, un de ses plus illustres promoteurs (Jensen) avant sa mort, avoua même que c’était du pipeau, et surtout, toutes les études rationnelles effectuées pour valider des diagnostics effectués par cette pratique furent négatives : le taux de  réussite des prétendus praticiens ayant effectué un diagnostic en examinant l’iris n’a jamais été supérieur à celui d’un individu lambda, individu  pas forcément grec. Le résultat de ces évaluations est sans appel puisqu’il s’agit de vérifier, par exemple, si une personne a eu un ulcère de l’estomac, ou des calcul rénaux, ce qui est aisément vérifiable.


Malgré cette réalité, les rebouteux-naturopathes prétendent toujours que l’iridologie permet d’effectuer des diagnostics. L’apprenti zététicien que je suis considère qu’à par la graisse de mouton dans l’assiette, rien n’est figé et que par conséquent, il est salutaire d’actualiser ses connaissances avant de perdre la sienne.


Entre ici Google avec ton cortège d’occurrences ! Tiens, un élément qui m’avait échappé : l’aspect de l’iris de l’œil reste invariable tout au long de la vie d’un individu, hormis quelques mois après sa naissance et aussi à cause des traitements contre le glaucome*. Plus fort : pour une même personne, l’iris gauche est toujours différent de l’iris droite et inversement ! Encore plus fort : deux vrais jumeaux possèdent quatre iris différents ! Et la probabilité qu’il y ait deux iris semblables sur Terre est de l’ordre de 1/1072 !


L’iris humain est donc une caractéristique personnelle invariante de chaque individu, comme les empreintes digitales. Pour cette raison, on utilise de plus en plus en biométrie la reconnaissance de l’iris pour établir l’identité d’un individu, cette membrane circulaire étant moins falsifiable que les empreintes digitales. Cette reconnaissance est déjà utilisée aux USA pour retirer de l’argent à partir d’un DAB ou pour l’identification de prisonniers**.


Cette constance de l’aspect de l’iris est une preuve supplémentaire (s’il en fallait une !) que le fondement de l’iridologie est aussi consistant que la conscience d’un vendeur de voiture d’occasion un soir de paye. Dommage pour les obscurantistes naturopathes ou non, mais l’aspect de l’iris reste invariable, même pour les pupilles de la nation. Toute théorie fondée sur son changement, en fonction de maladies passées ou futures, est donc une insulte au bon sens.  Ne pas le reconnaître relève du déni de réalité et donc de pathologie mentale.

 

Rappelons en outre que l'iridologie n'est pas reconnue en France et que le prétendu diplôme de "docteur en iridologie" dont certains docteurs maboul  se prévalent ne pourrait même plus servir à emballer le poisson, en supposant que cette pratique peu hygiénique sévisse de nos jours.


Au fait, peut-on reconnaître un individu paranoïaque en examinant son iris ?


Michel Tournon

 

*Voir la dernière partie de cet article.
** Concernant la reconnaissance de l’iris en biométrie, voir ce site ou celui-ci, par exemple.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

boisvert 09/03/2011 13:19






Mon cher Michel, je vois que tu es indécrottable car tu me demandes des explications je te les donne en te faisant part de mes constatations, et ta réaction, c'est d'aller vite chercher ce qui
pourrait te permettre d'avoir encore raison.. Tu as décidé que c'étaient des mensonges  tu recherches aussitôt des sites qui vont aller dans ton sens. Comment je peux deviner qu'un patient
que je vois pour la première fois de ma vie a une vertèbre L4-L5 de déplacé, ou d'aprés ta théorie fumeuse le patient était né avec ces signes dans l'oeil comme dans cet iris que je t'adresse.
Les iris n'évoluent pas, tu veux rire, tu es aveugle. Tu n'as qu'à regarder les vieux autour de toi et me dire si les bébés ont les mêmes. Tu n'as pas besoin de lampe à fente pour cela c'est
visible à l'oeil nu. C'est une énorme fumisterie mais tu as raison d'y prêter foi. Si tu as vu seulement un bébé avoir un iris comme celui que je t'envoie, je me fais moine. Mais ça te permettait
de me traiter de docteur Maboule tu ne l'avais pas encore faite celle-là. Ta rancoeur coule dans toutes tes lignes. Tu es borné, aveugle, et obtu. Ton horizon est vraiment bouché. Tu
voudrais qu'on discute avec la mentalité que tu as ? et tu t'étonnes même que je refuse la discussion ? C'est parce qu'avec toi il n'y en a aucune de possible. Tu refuses tout ce qui ne va pas
dans le sens de ton entendement trés limité. Tous les noms dont tu m'affubles c'est ta méchanceté qui sort ou ton impuissance ou ton indigence mentale, ou ta jalousie, cherches bien, il y a une
raison pour être aussi agressif. En tous cas ne comptes plus sur moi pour t'apporter une quelconque réponse. Parles à tes collègues, ils pensent que tu es peut-être intelligent et que tu as une
grande culture.