Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 21:22

Ah ! Jules, enfin te revoilà, c'est chouette !
Egal à toi-même : avec la grosse tête !
(ça doit coincer en mettant ta casquette...
à moins qu'il reste de l'huile dans ta burette !)

J'avais peur que t'aies le moral dans les chaussettes,
quand on t'a tous cru dans les oubliettes.
Mais moi je suis sûr que ce week-end, en fait,
tu te soignais en sifflant des canettes !

Et, là, t'arrives, sans tambour ni trompette,
affichant un dédain pour nos comm' de minettes
( c'est çui qui dit qu'y est ! Y a pas d'arête

dans le bifteck...!), affirmant bille en tête
que sans toi on resterait nul à perpèt'
Putain, franchement, Jules, comment tu t'la pètes !

+.+.+.+.+.+.+.+.+
Ze Bath Leurre
> à la Clairette !

Partager cet article

Repost0
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 16:06

Depuis deux jours on cherche en vain notre ami Jules.
Quand reverrons nous donc son fier J majuscule
se dresser et se tendre, tel un tentacule,
au bas d'un commentaire, ou entre deux virgules.

Depuis deux jours, de l'aube juqu'au crépuscule,
je guette chaque article. Et la nuit, somnambule,
je branche mon ordi et je le manipule
avec tant d'ardeur que j'ai mal aux clavicules.

Depuis deux jours l'angoisse me noue les rotules,
je ne mange plus rien, suis couvert de pustules...
ah j'ai peur que mon corps usé ne capitule !

Mais enfin, je t'en prie, réponds, où es-tu Jules ?
Plus j'avance perdu et plus, toi, tu recules,
comment veux-tu, comment veux-tu... vite, un granule !

+.+.+.+.+.+.+.+.+
Ze Bath Leurre
> qui coince la bulle !

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 18:17

16108

 

Date : Jeudi 23. Novembre 2006  18:17
   De : Ze Bath Leurre
Objet : Défilé d'animaux... oh oh !!!

 

un asticot

un bonobo

un calao

et un dingo

un escargot

un faisandeau

un gecko

un hippopo...

l'isard du pic d'Aneto

un jacot

et un karbau

un loriot

et un moineau

un nilgaut

un ocelot

un pintadeau

mais quésaco ?

un renardeau

un surmulot

un taureau

et un unau

un varan de Komodo

wow !

et enfin un xipho :

yo,

quel zoo !

 

Ze Bath Leurre

> plein pot !

Partager cet article

Repost0
17 mai 2005 2 17 /05 /mai /2005 16:59

  Date : Tue, 17 May 2005 17:59

    De : Etienne Roba

 Objet : R€éf. : ...levis...

 

Dans nos pays gێrێs par de vieux schnocks,

ils te font un r€èglement €  énorme qui te choque.

Donne ton avis, illico ils te colloquent.  

Et si tu restes pas sage dans ta case, ad hoc

ils te tabassent et ils te bloquent.

 

Mort ۈ l'ite (amen) : L'AVIS, MOT D'AMPLE LOI ? ... mon cul !

 

Etienne - schnock out -

 

-------Message original-------

 

De : theillaud jacques

Date : 05/17/05 17:07:25

A : liste_jacter_haut ; cirque

Sujet : [CirqueZavatars] ...levis...

 

Chez nous, vers le Midi, c'est €  à tous les repas...

Salades de g€  ésiers, magrets, confits, foie gras...

Dans sa graisse on r€  ôtit les pommes sarladaises...

Depuis le Capitole, y a qu'elle qui nous plaise...

 

L'OIE, AMPLE MODE DE VIE...

 

jacques

Partager cet article

Repost0
3 mars 2005 4 03 /03 /mars /2005 09:25

13499

- - -

 

De : Jacques Theillaud

Date : Jeudi 3, Mars 2005  9:25

Objet : ...monorime...

 

...un truc qui traîne dans un des tiroirs de mon PC :

 

Saperlotte !

 

Dans mon cœur il pleurote,

Sur la ville il pleuviotte…

Mon costard en cheviote

est plein d'eau. Plein les bottes !

J'ai marché dans une crotte

de chien ou de coyote.

Sous mes pieds ça cocotte…

Faut que j'me ravigote :

anguille en matelote

ou fricassée de lotte,

lapin en gibelotte,

bavette à l'échalote,

avec quelques carottes

suivie d'une cancoillotte

et d'une tarte aux griottes

arrosée d'un coup d' flotte…

Puis ramasser trois potes

pour une petite belote.

Me refaire une cagnotte

avant de choper Charlotte…

Sur le boulevard elle trotte,

mini jupe ras la motte

qu'on voit sa p'tite culotte…

Elle a de belles quenottes,

et une souplesse de glotte

que c'est pas de la gnognotte

quand elle vous décalotte

un abbé qui clignote

des yeux et qui tricote

des cannes sous sa cotte

ou un vieux qui chevrote…

Et comme elle est pas sotte,

elle fait sa p'tite pelote ;

elle arrondit sa dot

et s'en met plein la hotte

en épongeant ses potes,

mais elle aime pas les fiottes…

Elle est bien rigolote,

c'est vrai qu'elle a la cote,

et c'est pour elle qu'on vote.

 

Jacotte

***************************************

 

bizoux à tous

 

------------------------

Partager cet article

Repost0
2 mars 2005 3 02 /03 /mars /2005 15:03

13484

- - -

 

De : Ze Bath Leurre

Date : Mercredi 2, Mars 2005  15:03

Objet : RE: [Eklektika] les trois petits cochons (Intern)

 

magnifique !!!

j'en envoie une copie illico sur le CirqueZavatars pour en faire profiter

les Zav's !

 

Bravo

Ze Bath Leurre

>

 

rappel pour les Zav's c'est la suite d'un monorime posté sur le Cirque en

novembre 2001, zavatarchive n°1321

 

-----Message d'origine-----

De : chrev

Envoyé : mercredi 2 mars 2005 15:46

À : eklektika

Objet : SV: [Eklektika] les trois petits cochons (Intern)

 

-----Opprinnelig melding-----

Fra: Ze Bath Leurre

LES TROIS PETITS COCHONS

 

Les trois petits cochons

Avaient décidé : " Non !

Jamais ne deviendrons

Ni pâté ni jambon,

Ni même saucisson !"

Et voilà mes larrons

Fuyant les salaisons.

 

Le premier des cochons

Construisit sa maison

De paille et de chiffon ;

Tandis que le second

C'est de maigres bâtons

Qu'il fit son cabanon.

L'aîné, plein de raison,

Prit de costauds moëllons

Pour dresser ses pignons.

 

Le loup - un vrai pochtron

Sans vergogne, dit-on -

Qui bouffait du mouton

A longueur de saison,

En voyant les cochons

Se dit " Tiens, des lardons

Pour mon prochain gueul'ton !"

 

------------

 

"Du lard au court-bouillon

Avec un bon litron

Ou un jus de houblon

Ça va être bien bon".

 

Sur ce notre larron

En gonflant ses poumons

Fait voler la maison

De paille et le chiffon.

Quelle faible protection

Contre un vilain glouton !

Et chaussant ses crampons

Le premier des cochons

Prit ses jambes au menton.

 

Maintenant deux cochons

Vivent dans les bâtons.

Mais le souffle-typhon

En eut bientôt raison.

 

Et voilà trois cochons

Entourés de moellons.

"Ce n'est pas du coton",

pensa le loup, "Allons!

Encore plus fort, soufflons!"

La maison tenait bon.

"Suis-je une demi-portion ?"

Proférant des jurons,

Il se trouva marron.

 

"Jouons donc les pigeons,

Et vers le toit, volons."

Père Noël hors-saison,

Le plan lui semblait bon.

Mais les petits cochons

Creusés par l'émotion

S'étant tous fait mitrons

Attisaient les tisons.

Tombant dans le bouillon

Le loup, sur les oignons.

Se brûla les arpions.

Partager cet article

Repost0
3 mars 2004 3 03 /03 /mars /2004 10:29

 Date : Wed, 3 Mar 2004 10:29       

     De : Ze Bath Leurre 
  Objet : Re: Rondel - Mallarmé


Dans un e-mail daté du 03/03/2004 15:36:24 Paris, Madrid,
La Grive a écrit :
>
> Stéphane Mallarmé
>
> --
> Claire
> >faites moi un cygne !


Si ma mémoire est bonne, Mallarmé et le Zappe font bon ménage... y'aura pt'êt inspiration alors !

Au fait Claire... j'ai relu ça de toi :
http://fr.groups.yahoo.com/group/CirqueZavatars/message/8655
que v'là là itou :

J'ai joué de la contrebasse
Et agité des maracas,
Dîné chez Epaminondas,
Mais hélas, quoi que je fasse,
Dans chaque jeu un truc m'agace. [gu]
Je n'aime pas non plus la chasse
Avec ses écuries d'Augias [i]
Et ses haridelles beigeasses. [j]
Retournerai-je à Caracas ?
De crainte que je ne me lasse
Je resterai plutôt au mas
A déguster des ananas
En attendant que le temps passe
On peut compter sur ce vorace !
Au bout du chemin, pas de sas :
Il faudra bien boire la tasse
Alors que sont encore vivaces
Le goût du fromage d'Epoisses, [w]
Le son de l'album Abraxas,
Le kitsch de Julio Iglesias, [y]
Le nom de la place Mazas...

--
Claire 
   
+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.
il s'agit de l'exemplaire unique (si je n' m'abuse !) d'une activité que j'ai appelée : 

négativo-béabasque (*)... puisqu'il me semble que ce soit en fait l'opposé d'un béabasque , en l'occurrence ici une finale [as] (donc sur une base voyelle) associée à toutes les consonnes de l'alphabet (dans l'ordre alphabétique)...

... comme nombre de tes idées lancées sur la Piste, voilà un genre à creuser !

Ze Bath Leurre
> en apnée Zavatarchéologique permanente !


(*) tu (ou un Zav) a(s) peut-être une autre appellation, ou une appellation existant déjà ailleurs ?

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2004 3 28 /01 /janvier /2004 10:20

   Date : Wed, 28 Jan 2004 10:20       

     De : Ze Bath Leurre
  Objet : Re: [mots_passion] Re :_alors_où_en_sommes_-nous ?


Dans un e-mail daté du 28/01/2004 14:32:46 Paris, Madrid,
gratoun2000 a écrit :

>  Après on pourra passer à la diurèse
>  Pour continuer par une bonne exérèse
>  Et finir par une aphérèse
>  Sans faire de catachrèse.


en évitant la diaphorèse
(qui me prend chaque fois que je grèse
l'été quand je suis en Corrèze --
sauf l'an dernier : avec Thérèse
nous sommes allés à Vérèse )


Ze Bath Leurre
> victime d'antichrèse
> depuis quatre-vingt-treize !

Partager cet article

Repost0
8 mai 2003 4 08 /05 /mai /2003 11:30

Date : Thu, 8 May 2003 12:30 

     De : Ze Bath Leurre
  Objet : un armèlouï 1.1 - AA


Zav's ... et vous Zautres,

Dans son Dico des Rimes et Assonances, ( ed. Le Robert -- tout un demi-programme !!) Armel Louis propose un classement des rimes et assonances pas dégueu, et qui constitue une caverne d'Ali Baba ( " Ali, ali, ali ali ali baba... " comme
chantait Fernandel ( qui aurait eu 100 ans aujourd'hui même ) dans son film
du même nom "... et les quarante voleurs" ) pour tout Zav qui se respecte !

Ce serait trop fastidieux d'expliquer ce classement et même de reproduire les
tableaux de classement... mais bon, un jour que j'aurai du courage je ferai
une tentative...

Bref, passons aux choses sérieux...
la place 1 de ce classement est occupée par les rimes en A.... la place 1.0 A
"nu", en 1.1 le AA, 1.2, BA - 1.3, CA - 1.4, CHA.... etc etc.

En feuilletant le dico, je vois qu'en 1.1 AA, Armel Louis propose 14
références ( Aa, Ah! ah! , ha! ha! , une haha, la Bekaa, Nausicaa,
cahin-caha, Faaa, une Yamaha, djamaa/djemaa, Omaha, brouhaha et saha! )
Et voilà ce que j'en ai fait...

J'ai cru la voir en Yamaha
le long des berges de l'Aa.
Plus tard, c'est dans la Bekaa,
Sous les traits d'une vieill(e) haha

Qu'elle marchait cahin-caha ;
elle me sourit, fit : " Ha ! ha ! "
A Alger, dans le brouhaha
d'une honorable djemaa --

qu'on appelle aussi djamaa --
son mirage me dit : " Saha ! "
Partout où j'allai : Omaha,

ou en transit à Faaa,
j'ai bien cru la voir mais... ah ! ah !
Qu'est devenu Nausicaa ?


Ze Bath Leurre
> membre de l' A.A.A.A.A.
(« Association Amicale des Amateurs d'Andouillettes Authentiques ».)

Partager cet article

Repost0
26 avril 2003 6 26 /04 /avril /2003 06:36

   Date : Sat, 26 Apr 2003 07:36:29     

     De : Le Zappe  
  Objet : LE TEMPS D'ARRIVER


POUR LA REVOIR, IL PREND LE PREMIER TG(i)V
---------(faudrait encore qu'il s'arrête!)

T'es belle comme un tram, tu me fais saliver,
avec tes airs de vamp. Mes yeux sur toi rivés,
je sens mes neurones vachement s'activer,
mon sang tourne aramon et je me dis: "J'y vais!"

Le problème, avec toi, c'est qu't'habites Givet,
qu'il faut se lever tôt si on veut arriver
à ton mignon appart, ton petit nid privé
et qu'avant d'attaquer le matou en civet

que tu n'as pas cramé, j'eus le temps d'archiver
quelques apéritifs et autres dérivés
et que tu risques fort de me voir lessivé

au moment propice que tu me décrivais
si bien dans ton courriel. Faudra donc t'activer
au cas où auraient soif tes cinq sens avivés.


El Zzzzzzz

(Quelle sombre histoire, dirait Claire Grivet)

 

Partager cet article

Repost0