Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sororimmonde

  • : Sororimmonde - et ta soeur ?
  • Sororimmonde - et ta soeur ?
  • : on ne peut pas laisser dire n'importe quoi... à n'importe qui !
  • Contact

Quelques photos de cul ?

Recherche

15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 22:44

Voici un poème que Victor Hugo a écrit un 15 août :

+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.+.

TOUTE LA LYRE

LES SEPT CORDES - III

XXXIX - DANS LE CIMETIERE DE ***

Je priais, reccueilli dans ma pensée intime.
Le cimetière est doux au deuil silencieux
A cette heure où le soir ineffable et sublime
Vient à la paix des morts mêler la paix des cieux.

J'entendis qu'on marchait, je levai les paupières ;
Le vent remuait l'herbe autour des crucifix,
Et je vis à pas lents venir parmi les pierres
Un aïeul par la main menant son petit-fils.

Emu, j'interrompis mes funèbres extases,
Pour les suivre des yeux et tout bas les bénir... --
Un vieillard ! un enfant ! ô mystérieux vases !
L'un rempli du passé, l'autre de l'avenir !

Cette petite main dans cette main débile
Me rappelait des jours enfuis, des jours meilleurs ! ... --
Le vieillard, par moments s'arrêtant immobile,
Regardaient les tombeaux ; l'enfant cherchait des fleurs.

Le vieillard regardait les sépulcres dans l'ombre,
Comme si, morne et blême et baigné de sueur,
A force d'y fixer son oeil profond et sombre,
Il en faisait sortir quelque étrange lueur !

15 août 1846

- - -
une autre date ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Modératotor
commenter cet article

commentaires