Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2006 5 20 /01 /janvier /2006 08:14

L'ELEFAON ARBORICOLE
     L'éléfaon arboricole est un mammifère sylvestre au corps tacheté. Sa trompe préhensile lui permet de passer d'arbre en arbre en s'agrippant aux branches. Cependant, génés par ses longues défenses d'ivoire, il n'est pas rare d'en retrouver un qui, ayant raté sa cible, finit fiché dans un tronc d'arbre. Si un congénère ne lui vient pas en aide, l'éléfaon ainsi planté, agonise et meurt en quelques jours dans d'atroces souffrances.
     La nuit, l'éléfaon arboricole dort sur les hautes branches des arbres se faisant un lit douillet du feuillage tendre. En septembre et octobre, la première cause de mortalité chez l'éléfaon arboricole -- et chez le promeneur imprudent -- c'est la chute matutinale : en effet, c'est aux
premières lueurs de l'aurore que le sommeil de l'éléfaon arboricole est le plus profond ; cette caractéristique physiologique conjuguée aux premières chutes de feuilles est fatale à près d'un éléfaon sur deux.
     L'hiver, les éléfaons arboricoles rescapés quittent les frondaisons -- évidemment puisqu'il n'y en a plus ! Ils se regroupent dans les sous bois et trompent l'ennui en faisant du patinage sur les étangs gelés la plupart du temps coachés par des lapins amis. Au cours de l'hiver, les redoux successifs déciment les trois-quarts de la population des éléfaons arboricoles : la glace cède sous leur poids -- 3,5 tonnes en moyenne, ça ne pardonne pas !
     C'est au printemps, aux premiers gazouillis, quand les bourgeons bourgeonnent, que l'éléfaon fanfaronne ! C'est à dire que, tout en poussant ses borborygmes atroces qui font place net dans les futaies des environs, il remonte guilleret dans les arbres pour y installer son nid qui ne tardera pas à accueillir la futur portée -- de 10 à 15 jeunes en moyenne ! Eh, oui, pendant l'hiver l'éléfaon arboricole n'a pas fait que du patinage !

.+.+.+.+.+.+.+.

Ze Bath Leurre

Partager cet article

Repost0

commentaires