Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 13:26
    Hier, dans la soirée, je bullais devant la télé (j’ai essayé derrière, mais il n’y a pas suffisamment de place), quand tout à coup, à la fin du journal de 20 heures, sur la deuxième chaîne, l’auriculothérapie est évoquée dans un reportage de quelques  minutes.

     En tant qu’apprenti zététicien, je convoque mes meilleurs neurones, car, comme vous le savez déjà, quand je suppute, le doute m’habite.

     Je vois et j’entends un médecin (habillé de blanc, bien sûr) affirmer que cette forme de thérapie est extrêmement efficace. Ensuite, s’affiche à l’écran une animation montrant que nos différents organes sont reliés à nos oreilles, et qu’il suffit de planter une aiguille au bon endroit de l’oreille pour ne plus souffrir. Et bien sûr, en guise de preuve scientifique, point d’évaluation selon un protocole reconnu, mais les inévitables témoignages de personnes attestant avoir été soulagées par cette pratique. Pour finir, le médecin, nommé Alimi, affirme que cette thérapie est pleine d’avenir et que malheureusement, on ne trouvait en France que deux cents médecins formés à cette pratique.

    Comme dans un dessin animé de Tex Avery, ma mâchoire est tombée sur mes rotules avec l’élégance d’une enclume en goguette un soir de paye. Le Service Public suppôt de l'obscurantisme ?  À moi Google, yahoo et Altavista

    Ouf, la première occurrence dans Google lorsque l’on saisit « auriculothérapie » est le site charlatans.info, dans lequel il est écrit :

Comme dans la majorité des cas de médecines parallèles, l'auriculothérapie n'a jamais été confirmée scientifiquement, ses équivalences physiologiques entre l'oreille, le système nerveux du pavillon et les organes du corps n'ont jamais été établis, son efficacité est inexistante et ses fondements hautement douteux voire totalement ésotériques. Ses concepts reposent en fait sur des correspondances embryologiques sans fondements empiriques mais à contrario uniquement mystiques et hermétiques où le foetus possède une position magique en relation directe avec la  santé.

 Dans Wikipédia

À ce jour, le modèle théorique de l'auriculothérapie n'a pas été scientifiquement validé. De plus, pour certains, les connaissances médicales actuelles ne soutiennent pas ses hypothèses. Pour l'OMS, les résultats cliniques obtenus justifieraient un approfondissement neurophysiologique qui tarde à venir.

Sa pratique a été contestée en France par un arrêt du Journal Officiel (voir ce lien)  : une équipe de commerciaux non-médecins s'est vue privée de toute publicité dans la mesure où pour cette technique aucune preuve scientifique n'a été apportée.  Mais elle ne l'est plus à l'heure actuelle, étant assimilée du point de vue de sa pratique à de l'acupuncture, sans pour autant trouver ses fondements dans la médecine traditionnelle chinoise.

    Comme je suis un être profondément honnête, je précise que l’immense majorité des articles concernant l’auriculothérapie, trouvés sur le Net, vante cette thérapie et propose de soulager vos douleurs ainsi que votre portefeuille. Bien évidemment, dans ces articles, pas plus de preuves scientifiques que de moralité dans le cerveau d’un agent immobilier. Remarquons au passage  que, comme pour l’acupuncture, ses caciques affirment que sa pratique calme les douleurs. Il se fait également que c’est en matière de douleur que l’effet placebo est le plus efficace, ce qui nous permet de ne pas douter de la sincérité des personnes qui témoignent de l’efficacité de ces thérapies. Malheureusement, l’intensité douloureuse et son ressenti sont difficilement quantifiables.

    L’efficacité de l’auriculothérapie est donc du même ordre que celle de l’acupuncture, l’homéopathie, l’iridologie et la queue de lézard bouillie dans de l’urine d’anguille tuberculeuse.

    Sur ce site : les caractéristiques communes à toutes les pseudomédecines. Si vous voulez passer un bon moment, rendez-vous sur le blog de mon ami Boisvert ici et .

    À quand une information concernant l’astrologie au journal télévisé du service public ? On passerait ensuite à une émission de déco avec des conseils d’installation selon le Feng-Shui et on terminerait la soirée par une émission scientifique montrant Uri Geller tordre des cuillers à distance.

    J’ai comme un malaise ; je vais avaler quelques granules homéopathiques pour calmer mes angoisses…

Michel Tournon

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Michel Tournon 28/06/2008 12:08

Tu as raison, Claude. Toutefois, tu fais référence à des émissons qui n'ont pas d'autres prétentions que d'être religieuses. Présenter une thérapie magique comme une médecine validée scientifiquement est une autre chose. Le service public nous avait déjà fait le coup avec un reportage préconisant les bienfaits du jeûne, ce qui n'a jamais été démontré scientifiquement, bien au contraire...Sans être parano, j'ai l'impression que le lobby des médecines irrationnelles s'introduit dans les médias audiovisuels, surfant sur la vague d'incrédulité de bon nombre de personnes ayant peur du monde dans lequel ils vivent et qui se raccrochent aux thèses archaïques du New Age et de toutes les pratiques farfelues qui s'y rattachent.M.T.

Claude B 28/06/2008 06:59

Pour ce qui est de la défense et illustration du pipeau par le service public, il paraît que cela est systématique le dimanche matin et dure depuis des années. Personnellement, le dimanche matin, je fais la grasse matinée (= paie mes excès de boisson de la veille au soir), sinon, j'irais vérifier !

Ze Bath Leurre 27/06/2008 23:53

L'auriculothérapie en milieu scolaire n'est pas mal non plus. Elle revêt deux formes : 1) tirage d'oreille jusqu'au bureau du dirlo, ça mon p'tit vieux ça ne se passera pas comme ça !!!! 2) l'auriculothérapie asinienne, ou "bonnet-d'ânothérapie" ... qui se passe de commentaireMais il paraît qu'une méthode fait fureur, dans les milieux politiques notamment, c'est l'enculothérapie... mais il faut être majeur... et majeur bien tendu !Ze Bath Leurre> c'était le quart d'heure CULturel !

JPG 27/06/2008 19:02

Merci Michel de ces piqûres de rappel. :-)