Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 14:55

Ce matin, comme d’habitude, j’écoutais France  Inter. Je suis retraité de l’enseignement, je lis Télérama et j’écoute France Inter : je suis un archétype, ce qui est toutefois préférable à un sale type.


Or donc, j’entendis un commentaire à propos de l’arrivée de la Route du Rhum par un journaleux et icelui d’affirmer  qu’une telle victoire « faisait rêver ». J’ai entendu cette expression à plusieurs reprises à propos de victoires sportives ou en général de certains sports : selon les spécialistes, le football est un sport répandu et populaire parce qu’il « fait rêver ».


Et là je pose la question : à quel genre de rêve fait-on allusion ? En quoi la victoire d’un gogneux sur un rafiot bourré d’électronique fait il rêver ? À quoi une équipe de foot gagnante peut-elle faire rêver ? Parce que l’on s’identifie au navigateur, aux footballeurs et d’une manière générale à tous les gagnants, les héros, lépreux chevaliers ? Si c’est le cas, il me semble que c’est une attitude puérile réservée à un âge situé en amont de la préadolescence.


Je pense que tout le monde rêve, le rêve est peut être le moteur de la plupart de ceux qui se fixent des objectifs réalisables et non utopiques, qui deviendront réalités une fois atteints ; à chacun d’en imaginer le contenu : beaucoup d’argent, une belle maison, une bonne santé, Sophie Marceau…


Mais se dire :" quand je serai grand, je serai Franck Cammas", même si on porte des slips Petit Bateau, est parfaitement ridicule, à moins que le rêve concernant cette Route du Rhum se rapporte au ponch, et là je dis ok, vous rajoutez deux glaçons. Rêver d’être Zidane est tout aussi ridicule : il vaut mieux rêver d’être sa femme puisqu’elle possède le beur et l’argent du beur.

 

RouteRhum


À chacun ses rêves, mais les journaleux sus évoqués sont à côté de la plaque à moins que leurs propos s’inscrivent dans le registre Panem et circences : quand on parle de ce genre de rêve, on ne parle pas d’autre chose.


De toutes les façons, le meilleur moyen de réaliser ses rêves, c’est de se réveiller.
 

 Michel Tournon 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Jacinta Delapuertadelsol 11/11/2010 20:13



c'est une expression bien souvent employée à la lègère oui ! peut-être cet "exploit, bien aidée par la technologie..., fait-il rêver quelques petits ou grands garçons, ceux qui ont une âme de
"gagnant" ? pour le foot c'est autre chose, je pense que ça fait rêver beaucoup de jeunes en mal de repères et d'avenir... les gains astronomiques des joueurs autant que leurs coups de pied dans
le ballon ;)


à chacun ses rêves ou... ses réalités