Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sororimmonde

  • : Sororimmonde - et ta soeur ?
  • Sororimmonde - et ta soeur ?
  • : on ne peut pas laisser dire n'importe quoi... à n'importe qui !
  • Contact

Quelques photos de cul ?

Recherche

25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 23:30

C'est sûrement la roue qui tourne,
Murmuré-je, en lisant le mot
Que tu laissas sur le frigo
avant de partir pour Livourne.

Tous mes projets, je les ajourne,
Démarre l'Alfa Roméo,
Et me dis, ressassant tes mots,
C'est sûrement la roue qui tourne.

Mais, trop pressé, je me retourne ;
Suis éjecté par les tonneaux
Et j'entends couiner dans mon dos,
Sombrant dans l'herbe où je séjourne...

C'est sûrement la roue qui tourne !


( Zavatarchive 12192 - 6 octobre 2004 )

Les Choses de la Vie, Claude sautet, 1970 - après l'accident

Les Choses de la Vie, Claude sautet, 1970 - après l'accident

Ze Bath Leurre
> où sont les clefs ?

Repost 0
Published by Ze Bath Leurre - dans Rondels Zavatardises
commenter cet article
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 22:37
Date : vendredi 22 février 2008 18:37
De : Ze Bath Leurre
Objet : J - 10 - rondel - Qu'il était fier mon Chapiteau...

-

Qu'il était fier mon Chapiteau,
quand nous défilions tous en Piste :
les cabrioles des artistes,
les masques, les fards, les chapeaux... !

Sous les hourras et les bravos,
vir'voltaient les équilibristes...
qu'il était fier mon Chapiteau,
quand nous défilions tous en Piste !

Dans l'orchestre privé de show,
s'accorde encor quelque soliste ;
Monsieur Loyal murmure, triste,
mettant en berne les drapeaux,

"J'étais fier de mon Chapiteau !"

-
Ze Bath Leurre
> à l'Alka Selzer !


rondel rondeau poésie poème arnaud somveille cirquezavatars
Repost 0
12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 21:24

Date : Lundi 12. Février 2007  21:24

   De : Ze Bath Leurre

Objet : rondel canaille

 

Ah ! que j'aime ton air canaille

quand tu m'implores "s'il te plaît !"

comme si de moi dépendait

que tu retires ton chandail !

 

Alors, pris entre les tenailles

de tes cuisses au teint de lait,

par dessus tout, comme il me plaît

ton irrésistible air canaille !

 

Et puis, quand, lascive, tu bâilles

de plaisir intense et complet,

ému, je murmure en franglais,

perdant mon latin : " ô ma caille !

ah ! que j'aime ton air... can I ? "

 

Ze Bath Leurre

> vaille que vaille... tralalère !

Repost 0
15 décembre 2004 3 15 /12 /décembre /2004 11:17

De : Ze Bath Leurre

Date : Mercredi 15, Décembre 2004  11:17 

Objet : rondel - Le fantôme de la Sorbonne 

 

Il est revenu parmi nous,

le fantôme de la Sorbonne.

Quand sur la place midi sonne,

il passe sans lever le cou.

 

Je le vois, je ne suis pas fou !

Suis-je le seul que ça étonne ?

" Hé ! fantôme de la Sorbonne,

tu es revenu parmi nous ?!

 

Mais enfin, ne le voyez-vous ... ? "

Je veux crier mais reste aphone ;

mes gestes n'étonnent personne.

Lui, me voit, me dit : " T'étais où ?

 

Enfin revenu parmi nous ? "

 

Ze Bath Leurre

> hou hou !

Repost 0
29 septembre 2004 3 29 /09 /septembre /2004 08:24

De : "Ze Bath Leurre"
Date : Mercredi 29, Septembre 2004  9:24
Objet : rondel - RESSASSER

RESSASSER

Petits moucherons que nous sommes,
pris dans la toile de la vie
sans voir la bête qui ravit
nos éternels rêves de mômes,

nous poursuivons tous des fantômes.
Devant mon miroir je te crie,
petit moucheron, que nous sommes
pris dans la toile de la vie.

Je ressens les premiers symptômes
de cette avide anorexie.
Où faut-il que je me replie ?
La vie n'est pas un palindrome,

Petits moucherons que nous sommes !

Ze Bath Leurre
> ça s'en va et ça revient !

Repost 0
4 septembre 2002 3 04 /09 /septembre /2002 19:40

Les rondels de cette rubrique ont tous déjà été postés sur le CirqueZavatars.
Pour en savoir plus sur les rondels, consultez la rubrique
définitions à l'article rondel.
 

Ce soir je voudrais être ailleurs
Plus près de toi ma belle enfant
Tes doux cheveux d'or caressant
Au rythme calme de ton coeur

Je regarde passer les heures
Le tic-tac dicte mon tourment
Ce soir je voudrais être ailleurs
Plus près de toi ma belle enfant

Je sais qu'existe le bonheur
Là-bas si loin et qu'il m'attend
Et cet amour dont je dépends
Me ronge et lentement je meurs

Ce soir je voudrais être ailleurs

 

---------------
Ze Bath Leurre - zavatarchive 5245 - 4 septembre 2002

Repost 0
2 septembre 2002 1 02 /09 /septembre /2002 17:57

Les rondels de cette rubrique ont tous déjà été postés sur le CirqueZavatars.
Pour en savoir plus sur les rondels, consultez la rubrique
définitions à l'article rondel.
 

Redites-moi ces mots secrets
Que vous disiez hier encore,
Lorsque, de mes mains, votre corps,
Fougueusement je découvrais.

Notre bonheur était complet ;
J'aimerais les entendre encore,
Redites-moi ces mots secrets
Que vous disiez hier encore.

Quoi qu'il advienne, désormais
C'est serein que j'attends la mort ;
Je partirai sans un remords ;
Les yeux clos, je murmurerai :

Redites-moi ces mots secrets !

 

---------------
Ze Bath Leurre - zavatarchive 5228 - 2 septembre 2002

Repost 0
30 août 2002 5 30 /08 /août /2002 17:43

Les rondels de cette rubrique ont tous déjà été postés sur le CirqueZavatars.
Pour en savoir plus sur les rondels, consultez la rubrique
définitions à l'article rondel.
 

Ne dites rien ma douce amie
Votre sourire est éloquent
Le moindre mot serait choquant
Et briserait cette harmonie

Votre regard brûle d'envies
Et me consume en un instant
Ne dites rien ma douce amie
Votre regard est éloquent

Demain vous serez repartie
Avec au coeur d'autres serments
Je voudrais retenir le temps
Et vous redire à l'infini :

Ne dites rien ma douce amie...

 

--------------
Ze Bath Leurre - zavatarchive 5166 - 30 août 2002

Repost 0
16 août 2002 5 16 /08 /août /2002 17:37

Les rondels de cette rubrique ont tous déjà été postés sur le CirqueZavatars.
Pour en savoir plus sur les rondels, consultez la rubrique
définitions à l'article rondel.
 

Demain j'irai revoir la mer,
Tout seul, une dernière fois ;
Je laisserai entre mes doigts
Couler ce sable fin qu'hier,

L'esprit serein, l'âme légère,
Je foulais, heureux, avec toi ;
Demain j'irai revoir la mer,
Tout seul, une dernière fois.

Le vent qui souffle de la terre
Eteint ce feu qui est en moi ;
Je m'interroge -- ô désarroi ! --
L'amour serait-il éphémère ?

Demain j'irai revoir la mer...

 

---------------
Ze Bath Leurre - zavatarchive 4986 - 16 août 2002

Repost 0
14 août 2002 3 14 /08 /août /2002 17:31

Les rondels de cette rubrique ont tous déjà été postés sur le CirqueZavatars.
Pour en savoir plus sur les rondels, consultez la rubrique
définitions à l'article rondel.
 

Ce soir il est déjà trop tard
c'est sûr tu ne reviendras plus
Je me sens seul triste inconnu
le silence de moi s'empare

J'entends ton rire quelque part
En moi-même qui ne ris plus
Ce soir il est déjà trop tard
C'est sûr tu ne reviendras plus

Je voudrais bâtir un rempart
Entre mon âme mise à nue
Et ceux qui ne comprennent plus
Ce que signifie ton départ

Ce soir il est déjà trop tard

 

---------------
Ze Bath Leurre - zavatarchive 4974 - 14 août 2002

Repost 0